Étude Zebra : 6 Entreprises Sur 10 Planifient L’automatisation de Leurs Entrepôts Pour Augmenter La Main d’Œuvre d’Ici à 2024

87 % des entreprises prévoient d’étendre la superficie de leurs entrepôts au cours des cinq prochaines années

LINCOLNSHIRE, Illinois, États-Unis – le 18 juin 2019Zebra Technologies Corporation (NASDAQ: ZBRA), acteur de l’innovation offrant aux entreprises des solutions et des partenaires qui leur permettent de développer un niveau de performance concurrentiel, a annoncé aujourd’hui les résultats de son étude intitulée « 2024 Warehousing Vision Study ». Elle analyse les stratégies actuelles et à venir des décideurs informatiques et opérationnels concernant la modernisation de leurs entrepôts, de leurs centres de distribution et de leurs centres de traitement.

L’étude présente les stratégies de traitement adoptées par les entreprises afin de suivre la croissance de l’économie à la demande. Les solutions d’automatisation et de « main d’œuvre augmentée » seront au cœur des plans des décideurs au cours des cinq prochaines années. Plus des trois quarts (77 %) des personnes interrogées s’accordent sur le fait que la meilleure façon d’utiliser la technologie au service d’une main d’œuvre augmentée consiste à automatiser les entrepôts. Toutefois, seuls 35 % d’entre eux savent clairement par où commencer ce processus d’automatisation. 87 % des décideurs ont engagé – ou envisagent d’engager – l’extension de la superficie de leurs entrepôts d’ici à 2024, et 82 % prévoient une hausse du nombre d’entrepôts au cours de cette période.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DE L’ETUDE

D’ici à 2024, l’automatisation permettra d’améliorer la performance des employés plutôt que de les remplacer.

  • 61 % des décideurs prévoient d’automatiser partiellement leurs entrepôts ou de disposer d’une augmentation du travail grâce à la technologie.
  • Les trois quarts des personnes interrogées croient que l’interaction humaine participe à l’équilibre optimal de leurs opérations. 39 % d’entre eux déclarent privilégier l’automatisation partielle (avec intervention humaine) et 34 % la main d’œuvre augmentée (équipement des employés avec des terminaux).
  • D’ici à 2024, les décideurs planifient d’utiliser la robotique/les bots dans le cadre de la gestion des stocks entrants (24 %), du conditionnement des stocks sortants (22 %) et de l’entrée/la réception des marchandises (20 %).

 

Repenser les opérations et les stratégies de traitement de façon à relever les nouveaux défis rencontrés au sein des entrepôts demeure une priorité absolue.

  • 59 % des personnes interrogées ont indiqué que l’utilisation des capacités constituait un défi de taille et qu’ils prévoyaient de le relever en augmentant la superficie de leurs entrepôts.
  • 60 % des entreprises ont cité le recrutement et/ou la productivité et l’efficacité du personnel parmi leurs principaux enjeux, 63 % des personnes interrogées déclarant porter une attention immédiate à la productivité individuelle ou collective.
  • L’utilisation de l’informatique et de la technologie a été identifiée à la fois comme le défi opérationnel le plus attendu (61 %) des cinq prochaines années et comme un résultat souhaité à long terme pour une meilleure visibilité sur les actifs, des conseils en temps réel et un rendement axé sur les données.
  • Au fur et à mesure que les entrepôts s’agrandiront, le volume des unités de gestion des stocks (SKU) augmentera et les articles devront être expédiés rapidement. Les décideurs chercheront à accroître la visibilité et la productivité en mettant en œuvre des opérations de gestion des retours plus fiables (81 %), une imbrication des tâches (80 %), des services à valeur ajoutée (80 %) et une logistique externalisée (83 %).

 

Il est essentiel d’investir et de mettre en œuvre de nouvelles technologies pour rester compétitifs dans le secteur de l’économie à la demande.

  • Près de la moitié (46 %) des interviewés ont cité une livraison plus rapide aux clients finaux comme le principal facteur à l’origine des plans de croissance de leurs entrepôts.
  • Plus des trois quarts (77 %) des décideurs s’accordent sur le fait qu’ils ont besoin de moderniser leurs opérations d’entrepôt pour rester compétitifs sur le marché de l’économie à la demande, mais qu’ils tardent à mettre en œuvre les nouvelles technologies et les nouveaux dispositifs mobiles.
  • 73 % des entreprises procèdent actuellement à la modernisation de leurs entrepôts en installant ou en renouvelant leurs terminaux mobiles, tablettes et lecteurs de codes-barres.
    • D’ici à 2024, la modernisation sera portée par des solutions de mobilité basées sur Android (83 %), des systèmes de localisation en temps réel ou RTLS (55 %) et des systèmes de gestion d’entrepôt (WMS) complets (54 %).
  • 60 % des sondés ont cité les imprimantes thermiques ou à code-barres mobiles comme étant l’un de leurs principaux domaines d’investissement dans le cadre de leurs plans destinés à accroître, élargir ou moderniser leurs équipements au cours des cinq prochaines années.

 

PRINCIPALES CONCLUSIONS PAR RÉGION

Asie-Pacifique

  • D’ici à 2024, 87 % des personnes interrogées prévoient de mettre en place un système d’exécution mobile pour mieux gérer le personnel de l’entrepôt.
  • 73 % des décideurs envisagent d’investir dans des montres intelligentes, lunettes intelligentes et wearables portés sur les hanches au cours des trois prochaines années.

 

Europe

  • Plus que dans toute autre région, la superficie moyenne des entrepôts devrait augmenter de 26 % au cours des trois prochaines années.
  • D’ici à 2024, les entreprises devraient, de plus en plus, recourir aux technologies RFID et de localisation pour leurs opérations relatives aux marchandises sortantes ; plus d’une sur cinq prévoit d’utiliser ces technologies dans le cadre de ses opérations de conditionnement (25 %), de gestion des stocks (20 %) et de prélèvement (19 %).

 

Amérique Latine

  • Les décideurs latino-américains ont identifié la productivité ou l’efficacité du personnel (71 %) comme représentant le principal défi opérationnel des cinq prochaines années.
  • 95 % des entreprises prévoient de mettre en œuvre des terminaux mobiles sur Android au sein de leurs entrepôts d’ici à 2024 afin d’aider à améliorer l’efficacité et la productivité des employés.

 

Amérique du Nord

  • Près de la moitié (49 %) des décideurs nord-américains ont identifié les opérations de conditionnement, de transit et de chargement des marchandises sortantes comme constituant un défi.
  • 94 % des sondés auront mis en place ou prévoient de mettre en place d’ici à 2024 des solutions d’optimisation et/ou de conformité des chargements.

 

CONTEXTE DU SONDAGE ET MÉTHODOLOGIE

Dans le cadre de l’étude « 2024 Warehousing Vision Study », Qualtrics a interrogé 1 403 décideurs informatiques et opérationnels, opérant sur les marchés de la fabrication, du transport et de la logistique, de la vente au détail, de la livraison de colis et de la distribution en gros, au sein des régions Amérique du Nord, Amérique Latine, Asie-Pacifique et Europe.

###

À PROPOS DE ZEBRA

Zebra (NASDAQ: ZBRA) offre un avantage technologique compétitif aux entreprises des secteurs du retail/e-commerce, des transports, de la logistique, de la santé et du secteur public en assurant une performance optimale de leurs activités opérationnelles . Avec plus de 10 000 partenaires présents dans 100 pays, Zebra propose des solutions complètes et sur mesure pour connecter de façon intelligente les actifs des entreprises, leurs données et leurs collaborateurs et les aider dans leur prise de décisions. Ces solutions leaders sur le marché, transforment l’expérience d’achat, permettent de suivre et de gérer les stocks, et améliorent l’efficacité de la chaîne logistique et les soins du patient. Classé parmi les meilleurs employeurs au Forbes des Etats-Unis ces quatre dernières années, Zebra aide ses clients à conserver une longueur d’avance. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.zebra.com ou inscrivez-vous pour recevoir nos actualités. Suivez-nous sur LinkedIn, Twitter et Facebook.

Contacts presse :

Valerie Berrivin
Zebra Technologies
Téléphone: +33 607 956 184
valerie.berrivin@zebra.com

Burson-Cohn & Wolfe
01 56 03 13 83
zebra@bm.com

ZEBRA ainsi que la tête de zèbre stylisée sont des marques commerciales de Zebra Technologies Corporation, déposées dans plusieurs juridictions à travers le monde. Android est une marque de commerce de Google LLC. Toutes les autres marques sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. ©2019 Zebra Technologies Corporation et/ou ses filiales. Tous les droits sont réservés.